La technologie qui permet d’alimenter nos bornes de recharge a beaucoup évolué au cours des dernières années. On assite à une adoption de l’usage des véhicules électrique à grande échelle dans l’écosystème des transports, si bien qu’une évolution des technologies suit son cours.

Ainsi, de nouveaux protocoles industriels voient le jour pour permettre des nouvelles fonctionnalités comme l’interopérabilité. Aujourd’hui, plus que jamais, il est particulièrement difficile de suivre le développement et de s’assurer que les technologies soient conformes aux dernières réglementations et normes.

Les opérateurs des points de charge ainsi que les fournisseurs de services d’e-mobilité sont confrontés à des enjeux liés au développement croissant des bornes de recharges et des véhicules électriques. Si bien que la gestion des différents protocoles, des réglementations, la gestion des différentes monnaies ou encore l’intégration de l’itinérance des réseaux représentent des défis toujours plus nombreux.

Protocoles et normes de l’industrie de la recharge des VE

À travers cet article, nous allons vous expliquer à quoi correspondent les différents protocoles qui servent à la recharge de nos véhicules électriques. Ils permettent une flexibilité nécessaire à l’ensemble des VE et sont des éléments nécessaires au développement futur de l’infrastructure de recharge des véhicules électriques.

Protocol OCPP – Open Charge Point Protocol

L’Open Charge Point Protocol (OCPP) est un protocole d’application qui permet de réaliser une communication entre les stations de recharge de véhicules électriques et un système de gestion central. Cette norme internationale en open source est indépendante des fournisseurs et est entièrement gratuite. Ainsi, ce protocole permet aux bornes de communiquer avec notre application Open E-mobility !

Il a été développé par l’Open Charge Alliance (OCA) pour le marché des infrastructures de recharge. De facto, il est considéré comme la norme par l’ensemble de notre secteur d’activité. En effet, il permet l’interopérabilité des stations parmi les fabricants d’équipements de recharge, les fournisseurs de logiciels et des systèmes mais aussi les opérateurs de réseaux de recharge et les organismes de recherche. L’OCPP est un moyen éprouvé d’optimiser les coûts tout en minimisant les risques liés aux investissements dans les infrastructures réseau. L’OCPP offre une de la souplesse aux opérateurs d’infrastructures pour qu’ils soient compatibles avec les EVSE (electric vehicle supply equipement) et offre une facilité d’accès aux utilisateurs finaux.

Le développement de ce protocole a été réalisé dans une cocréation regroupant de nombreux acteurs clés de l’industrie du véhicule électrique, parmi eux nous retrouvons des fabricants de bornes, des services publics, des opérateurs ou encore des créateurs de logiciels.

OCPP 2.0, la dernière version

La toute dernière version, l’OCPP2.0.1, offre de nombreuses fonctionnalités. Elle améliore notamment la gestion des appareils, le traitement des transactions, la sécurité, les fonctionnalités de recharge intelligente, la prise en charge de l’affichage et de la messagerie. La dernière version de l’OCPP permet aussi de prendre en charge le branchement et la charge des véhicules qui utilisent le protocole ISO 15118.

OpenADR – Open Automated Demand Response

L’OpenADR est un protocole ouvert et sécurisé pour l’échange d’informations interopérables pour faciliter la réponse automatisée à une demande.

C’est un protocole qui est généralement utilisé pour envoyer des informations et des signaux entre les différents gestionnaires de réseaux de distributions (GRD), les services publics et les systèmes de gestion et contrôle de l’énergie. Ce protocole est utilisé dans le but d’équilibrer la demande d’énergie lors des périodes de forte demande.

La version 2.0 de ce protocole, l’OpenADR 2.0 permet de standardiser les communications relatives à la réponse à une demande (DR) ainsi que sur les questions de distribution d’énergie (DER). Il gère les processus automatisés DR/DER en simplifiant également la gestion de l’énergie pour les clients tout en éliminant les actifs qui ne sont pas rentables.

OSCP – Open Smart Charging Protocol 1.0

Le protocole OSCP est aussi un protocole ouvert pour les communications entre un système de gestion de points de charge et un système de management de l’énergie pour les propriétaires de sites ou les distribution system operator (DSO).

Il peut être utilisé pour communiquer la prédiction en temps réel de la capacité d’un réseau de charge à l’opérateur en charge. Sa force est de faciliter la recharge intelligente des véhicules électriques en fonction de la capacité du réseau.

protocole OSCP

Crédit photo : OCA

La norme ISO 15118

Cette norme internationale est indispensable pour les communications numériques bidirectionnelles entre les véhicules électriques et les stations de recharge. Elle définit une interface de communication Vehicle to grid (V2G) pour le processus de charge/décharge des véhicules électriques.

La norme ISO 15118 est un élément clé de la fonction « Plug and Charge » qui permet aux conducteurs d’insérer la prise de charge, de recharger puis de repartir dès qu’ils sont prêts. Ce processus est rendu possible par un certificat numérique qui est situé dans le véhicule. Il permet de communiquer avec le système de gestion des points de charge (CPMS). Cela rend le processus de charge complètement transparent de bout en bout, cela inclut donc l’authentification et la facturation automatique. En gros, offre une meilleure expérience utilisateur car l’usage d’une carte RFID, une application ou l’usage d’un code PIN n’est plus requis.

Les protocoles pour Plateformes d’itinérances

OCPI – Open Charge Point Interface

L’Open Charge Point Interface (OCPI) est un protocole conçu pour l’échange d’informations concernant les points de charge. L’OCPI permet cette communication entre les opérateurs de points de charge et les fournisseurs de services de mobilité électrique. Au-delà de la communication entre ces deux acteurs, l’OCPI permet une itinérance évolutive et automatisée des véhicules électriques.

Voici quelques exemples d’utilisations de l’OCPI :

  • Informations sur les points de charge
  • Autorisation de sessions de charge
  • Tarifs
  • Réservation
  • Itinérance
  • Traitement des enregistrements
  • Tarification intelligente

eMIP – eMobility Interoperation Protocol

eMIP est un protocole fournit par GIREVE, il permet l’itinérance des services de recharge. La GIREVE fourni une autorisation de recharge et une API de compensation de données ainsi qu’un accès à une base de données complète des points de recharge.

OCHP – Open Clearing House Protocol (e-clearing.net)

L’Open Clearing House Protocol (OCHP) est un protocole de type open-source qui permet d’établir une communication entre un système de gestion de la recharge et un système de compensation, de manière simple et standardisée.

Ce protocole permet aussi la recharge illimitée des véhicules électriques à travers les réseaux de recharge grâce au roaming. Grâce à l’OCHP, les fournisseurs de services d’e-mobilité peuvent se connecter aux opérateurs et fournisseurs de recharge afin de fournir un accès à leur propre réseau.

Ce protocole est très répandu en Allemagne et les Pays-Bas, en effet, e-clearing.net est une initiative supportée par le Ministère de l’Économie Néerlandais ainsi que le Ministère Fédéral des affaires économiques et de l’énergie.

e-clearing

Crédit photo : E-clearing

OICP – Open InterCharge Protocol

L’OICP est un protocole développé par Hubject. C’est aujourd’hui une norme de communication mise en œuvre entre les systèmes des différents fournisseurs de services d’e-mobilité (EMSVP) et des opérateurs de points de charge (CPO) via la plateforme Hubject.

Ce protocole permet entre autres d’échanger des informations. Cet échange est basé sur des relations contractuelles entre les EMSP, les CPO et Hubject. Cela permet d’offrir une itinérance fiable aux conducteurs de voitures électriques.

Quels sont les protocoles compatibles avec la solution Open E-Mobility ?

Avec tous les protocoles que nous avons présentés, nous avons choisi d’en utiliser plusieurs.

Voici une petite sélection de ceux que nous utilisons :

  • Le protocole OCPP est privilégié pour les communications entre les bornes de recharge et permet l’interopérabilité des bornes de recharge avec la supervision.
  • Autocharge, nous fournissons une fonctionnalité de type plug & charge basée sur l’adresse Mac du véhicule dépendamment du fournisseur de bornes de recharge.
  • La solution de supervision est compatible avec les standards de l’industrie pour les plateformes d’itinérance: OCPI, OICP (Hubject)
  • Nous travaillons avec l’institut VEDECOM à la définition de la norme ISO 15118. Cela permet une communication de véhicule à réseau, le fameux vehicle to grid. Open E-Mobility est partenaire privilégié du projet Mobena – VEDECOM

Cette liste de normes et de protocole n’est pas figée et peut encore évoluer avec le temps. Nous sommes encore au début de la démocratisation de cette technologie. Il est donc certains que de nouveaux protocoles vont voir le jour pour venir enrichir encore l’industrie de la recharge de véhicules électriques.

charging ford mach-e

Nous vous aidons à aller de l’avant !

Nous sommes un fournisseur de services d’e-mobilité !

Nous vous offrons la possibilité de gérer la recharge de vos véhicules électriques !

Vous avez un projet ? Contactez-nous !